Pathologie‎ > ‎

Entorse cheville, genou et poignet

Entorse : qu’est-ce que c’est?

La cheville est l’articulation la plus vulnérable à l’entorse. Une entorse est un étirement ou une déchirure d’un ou de plusieurs ligaments d’une articulation. Les ligaments sont les faisceaux de bandes de tissus fibreux, très résistants et peu extensibles, qui unissent les os entre eux. Ils donnent une stabilité aux articulations.

Les genoux et les poignets peuvent aussi subir un étirement ligamentaire. Ce type d’entorse advient surtout chez les sportifs.

La douleur, l’enflure et la difficulté à bouger l’articulation sont les principaux symptômes de l’entorse.

Degrés de gravité

  • Entorse légère : un étirement des ligaments, souvent appelé foulure. À ce stade, l’articulation est encore fonctionnelle.
  • Entorse modérée : un étirement des ligaments accompagné d’une déchirure partielle.
  • Entorse grave : une rupture complète du ou des ligaments avec possibilité d’arrachements osseux.
Causes

  • Une flexion, une extension ou une torsion de l’articulation au-delà de son amplitude normale. Par exemple, se fouler la cheville en marchant sur une surface accidentée.
  • Une tension extrême sur une articulation. Par exemple, un joueur de football ou de basket-ball qui change brusquement de direction.
  • Un coup direct à une articulation.
  • Des entorses antérieures qui ont laissé un ligament affaibli.
Complications possibles

À long terme, les entorses à répétition peuvent causer de l’arthrose, une maladie caractérisée par la dégradation du cartilage, le tissu qui recouvre l’extrémité des os de toutes les articulations mobiles.

Symptômes de l’entorse

Entorse légère
  • Une douleur à l’articulation. Les mouvements sont possibles.
  • Un gonflement de l’articulation dans les heures qui suivent ou le lendemain.
  • L’absence d’ecchymose (bleu).

Entorse modérée
  • Une douleur à l’articulation. Les mouvements sont limités, mais possibles.
  • Un gonflement de l’articulation en moins de quatre heures.
  • Une ecchymose.

Entorse grave
  • La perception d’un craquement ou d’une sensation de déchirure.
  • Une douleur intense, avec difficulté à bouger l’articulation.
  • Il est souvent impossible de mettre son poids sur le membre blessé.
  • Un gonflement rapide, en quelques minutes.
  • Une ecchymose.