Pathologie‎ > ‎

Douleurs lombaires

Qu'on les appelle lombalgie, lumbago, entorse lombaire, les douleurs lombaires ont ce point en commun qu'elles touchent presque chacun d'entre nous à un moment ou à un autre de la vie.

Les vertèbres lombaires sont les plus grosses de la colonne vertébrale. Elles servent à supporter une grande partie du poids du corps, et sont les premières à souffrir lors d'activité intense.
 

En effet, entre chacune des vertèbres de la colonne, se situe un disque, fait de matière spongieuse, qui sert d'amortisseur, si on veut qui absorbe les chocs et les coups que nous faisons subir à notre dos. C'est le disque qui absorbe aussi la pression lombaire lorsque nous faisons de l'exercice ou lorsque nous soulevons les choses lourdes.

 

Lorsque le disque intervertébral subit trop de pression sur une base prolongée ( le processus entier peut se faire sur une période variant de quelques semaines à plusieurs mois), il s'affaisse et peut même se fissurer, ce qui entraîne à long terme l'hernie discale.

Toutefois, bien avant d'en arriver là, la colonne lombaire peut manifester des signes de fatigue, de surmenage, ou de mauvaise posture. Un simple surplus de poids de 10 ou 20 livres, par exemple, signifie pour la colonne lombaire une charge supplémentaire qui peut entrainer des douleurs et une fatigue musculaire importante .